Qu’est ce que l’opt-in ou principe de consentement ?

Publié le : 26 juin 20224 mins de lecture

L’opt-in est un principe appliqué dans le marketing automatisé, celle-ci est utilisée sur un site par un professionnel. En effet, c’est un principe de consentement qu’un individu doit faire pour qu’il puisse recevoir des newsletters ou des e-mails marketing.

Opt-in : de quoi s’agit-il exactement ?

Par définition, l’opt-in est un processus par lequel un individu donne son consentement préalable pour recevoir des informations de la part d’une entreprise, en général de nature Marketing. Cela consiste à obtenir l’autorisation ou toutes les informations concernant un internaute avant la prospection commerciale par newsletter ou par email. Pourtant, il faut que cette demande d’autorisation soit transparente, directe et claire. D’ailleurs, c’est une obligation qui s’adresse aux entreprises qui font des collectes des données de leurs utilisateurs, clients et prospects, pour les enregistrer par la suite sur un annuaire des adresses email. Donc, elle concerne surtout les sociétés B2C. Par contre, la règle applicable pour les entreprises en B2B est l’opt-out. La pratique de l’opt-in doit être à tout prix respectée par les entreprises qui vendent des produits ou des services aux particuliers à l’exception des anciens clients s’ils proposent des produits ou services similaires et des œuvres caritatives.

Quels sont les différents types d’opt-in ?

Il existe 3 différents types d’opt-in dont l’opt-in actif, l’opt-in passif et le double opt-in. Dans le cas de l’opt-in actif, le visiteur a choisi d’accorder son autorisation. Dans ce cas, il coche la case mentionnant qu’il accepte de recevoir des informations par mail ». Cette case n’est pas cochée par défaut, donc le choix revient librement à l’utilisateur. D’autre part, l’opt-in est considéré passif quand le cybernaute accorde son consentement pour recevoir des newsletters ou des emails mais il n’a pas suivi les démarches nécessaires, c’est-à-dire, il n’a pas donné des renseignements personnels. C’est le cas des marques dont la case qui signale son acceptation de recevoir des informations par e-mail en la cochant par défaut. Dans ce cas, il est demandé de décocher une case au cas où l’individu ne veut pas recevoir des notifications par e-mail. Enfin, le double opt-in est une démarche de vérification d’opt-in. D’ailleurs, cela permettra aux entreprises de vérifier et de s’assurer que les informations personnelles fournies par le visiteur lorsqu’il un envoie email de confirmation sont vraies.

Les bonnes pratiques de l’opt-in

Comme l’opt-in est réglementé par la RGPD, il faut que dans chaque e-mail soit inclus un lien de désinscription. De plus, il faut que des listes distinctes des préférences soient mises en place puisqu’une autorisation différentes est nécessaire pour chaque donnée utilisée. D’ailleurs, les informations concernant les autorisations doivent être stockées afin de mieux se protéger en cas de plainte ou de contrôle. Et enfin, les contacts doivent être informés du traitement des données et du stockage.

Plan du site